Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Village et Avenir
  • Le blog de Village et Avenir
  • : L'aide aux populations des villages reculés de la Région des Savanes au Togo.
  • Contact

Pages

14 novembre 2011 1 14 /11 /novembre /2011 19:29

Aujourd'hui, c'est une grande journée pour Village et Avenir : le raid doit atterrir à Dapaong.


Patrick est très stressé par l'état de la piste, c'est vrai que nous sommes en pleine brousse et que les atterrissages d'avions ne sont pas fréquents. Selon différentes sources très peu fiables il se pose entre 3 avions par semaine et 1 par an. Je m'engage donc à aller faire un état des lieux en fin de matinée.

Mais avant, nous avons une réunion à la Direction du Plan de la Région des Savanes sur ce que l'on appelle les cases de santé. Rendez-vous est pris pour 8h00, évidemment nous sommes en retard, rien de surprenant en ce qui me concerne.

Notre projet est de mettre à la disposition des populations des Unités de Soins et d'Accouchement pour les trois villages où nous intervenons.

Cette réunion a été organisée par Anani avec le Direction du Plan et le réprésentant du Ministère de la Santé. Ce dernier nous annonce que le village de Tamatougou, compte tenu de son caractère très reculé et inaccessible, fait partie de ses priorités.

Les représentants présents à la réunion nous expliquent spontanément et que si nous construisons et équipons la case de santé, dont le nom administratif est Unité de Soins Périphériques 1, alors ils financeront le fonctionnement, c'est à dire concrètement : les salaires.

C'est un bonne nouvelle pour nous, car nous avons décidé de ne financer que les équipements, et jamais le fonctionnement, (c'est vrai aussi pour les écoles).

Reste à trouver les financements pour les médicaments, et c'est là qu'un de nos amis Togolais, Pierre, intervient pour nous proposer au nom de La Commune du Millénaire (un programme des Nations Unis) de financer les premières dotations en médicaments. Il se trouve qu'il en est le directeur pour la Région des Savanes


Jean-Claude et moi sommes surpris de la facilité avec laquelle nous avons obtenu cela (je découvrirai ensuite que nous commencons à avoir une certaine notoriété à Dapaong et que les autorités souhaitent nous aider).

Par contre, les villages de Nagou et de Djantchougou ne font pas partie des priorités du gouvernement et les représentants commencent à nous faire la liste des villages où ils aimeraient que nous intervenions.
Nous expliquons rapidement et clairement que l'action de Village et Avenir porte sur trois villages : Nagou, Tamatougou et Djantchougou et les cases de santé seront construites uniquement dans ces villages.


Note fermeté fait rapidement évoluer la situation de Nagou, et le Directeur du Plan, un homme charmant et intelligent, trouve rapidement un argument pour pouvoir obtenir les fonds nécessaires au fonctionnement. En effet, à proximité du village, il y a des grottes qui font partie du patrimoine historique du Togo, et son souhait est de développer le tourisme dans la région. Je pense que je ferai à mon retour à Paris un article sur ce sujet.
Une case de santé, USP1, devient dont nécessaire pour répondre à l'accroissement de visites. L'argument semble tenir la route.


Par contre, pour le village de Djantchougou, cela semble plus compliqué car il y a déjà une case de santé à quelques kilomètres du village, nous demandons donc aux autorités qu'elles étudient ce projet sous un autre angle et trouvent une solution pour ce village.

La réunion a tenu toutes ses promesses et nous sommes ravis.


Il est temps d'aller inspecter la piste, 20 kms de voiture sur une piste, et nous voilà enfin arrivés. La piste est belle, il n'y a pas de trou et pas de pierre, Patrick m'avait demandé de veiller à ces deux points.
Mais il y a de l'herbe et beaucoup de paille sur environ 400 mètres (sur 1 000 mètres de piste). L'avion de Patrick ne peut pas atterir, contrairement à celui d'Alain, un cesna de 50 ans d'âge, un avion de brousse qui atterrit très court.

Le problème est entier, et comment faire ?

Mais la magie africaine se met en route et en deux temps trois mouvements, quatre personnes sorties de nulle part, à la demande du Directeur du Plan qui a eu la gentillesse de nous accompagner ,se mettent à nettoyer les 400 mètres de piste envahies par les herbes hautes. Ceci atteste que cette piste ne sert que très rarement, une confidence faite à Patrick est que le dernier avion a s'être posé là depuis plus de trois ans.

Rassurés, nous rentrons Jean Claude et moi pour déjeuner et travailler sur l'organisation de nos projets.

Nous avons pris nos habitudes dans un restaurant, Le Campement, tenue par une Togolaise mariée à un Francais. Nous avons la garantie de ne pas être malades.

De retour dans ma chambre avec la volonté de prendre une bonne douche (la température est de 38 °), je recois un sms de Patrick qui m'annonce que leur arrivée est retardée à cause d'un contrôle douanier anormalement long à Ouaga. Il est 15 h 00, et c'est une catastrophe, car le soir nous sommes reçus à dîner par nos amis Togolais pour un coin du feu, et surtout le départ pour l'inauguration du forage est prévu à 9h00 le lendemain.
Je décide de me connecter à la balise GPS pour suivre leur trajet et tenter de déterminer une heure approximative d'arrivée. Anani m'a rejoint, il a tout organisé et il est effondré.

Les avions volent vite et j'essaie d'organiser avec Anani l'accélération des formalités administratives pour les deux avions à Niamtougou, ville étape, par téléphone. Nous avons négocié avec les autorités que les avions pouvaient se poser à Dapaong sans passer par Niamtougou.
45 mn plus tard, je leur annonce par sms que nous avons obtenu un accord et qu'ils peuvent se poser à Dapaong. Nous sommes soulagés. Mais il nous reste dix minutes pour aller à l'aérodrome.


J'envoie un xième sms pour demander à Patrick de rester en l'air pour que nous les voyons atterrir. Il me doit bien cela.


cyrille-le-15 0356


cyrille-le-15 0350


 


cyrille-le-15 0370


cyrille-le-15 0372


cyrille-le-15 0382


cyrille-le-15 0383


cyrille-le-15 0400


cyrille-le-15 0403


cyrille-le-15 0412

Les avions finissent par se poser, je suis heureux. J'apprends que Sophie a piloté l'avion d'Alain, c'est extraordinaire. La foule grossie de plus en plus, c'est un évènement pour cette ville, les autorités sont là pour accueillir nos Aventuriers Aviateurs. Les villageois sont venus voir les avions, et commencent la séance photo, tout le monde veut être photographiés à côté des avions. On reste un bon moment pendant que la gendarmerie fait les démarches administratives avec nos pilotes.
Ils sont là, après 6 800 kms en 5 jours et demi, un véritable exploit. Ils ont tous mis leur chemise de pilote ce qui donne à l'évènement un accent particulier ...

Nous rentrons à la nuit tombée et finissons autour d'un bière au Campement.

Je prends, enfin, ma douche et nous partons tous pour aller chez Toussaint, un autre ami qui nous accueille chez lui pour la grand fête du Coin du Feu. (voir Photos sélectionnées par Cyrille, je ne m'interdis pas d'en ajouter d'autres une prochaine fois).

cyrille-le-15 0439


 


cyrille-le-15 0505


cyrille-le-15 0507


cyrille-le-15 0523


cyrille-le-15 0493-copie-1

Minuit, dodo après une journée bien remplie.

 

Désolé pour les "fots d'ortograf", je suis fatigué et personne n'a voulu relire mon texte.

 

Je viens de lire tous les commentaires, emails et sms que nous avons reçus après 3 jours de silence, un grand merci à vous tous et, Lydia, à mon retour il y aura ENORMEMENT de photos, mais ici en Afrique, c'est compliqué de les charger sur le blog, alors un peu de patience et promis je m'en occupe à mon retour le we prochain.

Partager cet article

Repost 0
Published by villageetavenir - dans Opération spéciale
commenter cet article

commentaires

Mireille BB 18/07/2015 16:18

Je lis votre aventure 4 ans après l'avoir reçu .
C'est magique d'autant que je viens de rencontrer Jean-Claude sur l'île de RÉ .
Je vais transmettre à mon ami "Youssef"(Issifou Alassani ) medecin togolais.
J'espère que nous allons pouvoir nous intégrer dans Village et Avenir.
À bientôt .
Mireille

Stéphane 16/11/2011 21:58


Bravo à tous pour votre aventure !
Oui ça serait top d'avoir des photos ! Serge on veut te voir :-) !!
Bonne route et continuez de nous tenir au courant !


JEAN-MARC et SYLVIE 16/11/2011 11:37


Bien que ce commentaire soit le premier posté de notre part, nous avons vécu et vivons encore (puisque les avions sont encore en l'air) votre aventure avec intérêt et curiosité un peu comme on suit
un feuilleton qui serait un mélange de "Têtes brulées" et "Daktari".Blague à part félicitations pour toutes ces négociations menées à bien et Dieu sait qu'elles ne sont pas aisées sur ce
territoire.
Dans l'attente d'un récit oral nous souhaitons bon retour aux aviateurs et un bon repos à Serge qui a de rééls talents de chroniqueur.A ce sujet si tu as besoin d'un correcteur pour l'article dont
tu as parlé sur le développement du tourisme, Sylvie se propose de le faire avec plaisir.A tout bientôt.
Les Milhaud.


Thomas 16/11/2011 01:45


Vivement les séances photos à St Cloud. Bravo à tous.


Christelle 15/11/2011 20:43


s'il y a des "fotes d'ortografes", on ne les voit pas parce qu'on est accroché au récit de vos aventures ! Bravo aux Aviateurs pour leur exploit et à vous aussi pour les situations que vous avez
réussi à faire avancer sur place