Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Village et Avenir
  • Le blog de Village et Avenir
  • : L'aide aux populations des villages reculés de la Région des Savanes au Togo.
  • Contact

Pages

10 novembre 2011 4 10 /11 /novembre /2011 22:19

Dapaong le 10 novembre.

Nous sommes enfin à Dapaong, Il est 21h30 et il fait tres chaud. Nous avons diner au Campement, juste à coté de notre hotel, un restaurant ou - accent - l'on mange correctement et qui a la particularité d'avoir de bons vins Francais.


Comme prévu la route a été épprouvante, cinq heures de voiture et 37 degré dehors. Jusqu à la frontière la route est bonne, mais après c'est une catastrophe, toutefois, bonne nouvelle pour nos prochains voyages, l"état Togolais va refaire la route. Il était temps car parfois, la nationale n'est plus qu'un chemin de terre.

Pour une fois, nous avons passé la frontière sans pb, mais après 7 controles, et oui, vous ne revez pas : controles de police et d'immigration pour chaque Etat : Burkina et Togo, plus les controles le laisser passer, et le controle du controle. Auparavant, il y avait autant de lieu, que de controle, depuis quelques mois UEMAO union économique et monétaire d'afrique de l'ouest a construit un batiment, gigantesque, pour simplifier le passage de la frontière, on a gagné quelques centaines de mètres, mais on n'a pas gagné sur les formalités.

Une fois arrivée, nos interlocuteurs nous accueillent chaleureusement au bord de la route et nous allons tous déjeuner avant de découvrir notre nouvel hotel, et là, déception, un batiment moderne, sans le charme africain que nous aimons tant, nous sommes les seuls clients de cet hotel dit 4 étoiles, les chambres sont petites et l'on se sent perdu. C'est vrai que nous avions pris nos habitudes à l'Auberge Idris, une pension africaine, sommaire, mais très agréable et surtout très propre. Nous étions chez nous. Je pense que nos amis ont voulu nous faire plaisir, c'est gentil de leur part, mais ...

Ma chambre est vite devenu le lieu de retrouvaille avec nos amis Togolais, moi qui avait prévu de me doucher et me reposer avant notre réunion ,,, J'ouvre les valises et là, c'est noel avant l'heure, je presente tout ce que nous avons apporté pour les villages et j'ai le droit à un flot de remerciements qui m'ont été droit au coeur.

Jonas m a confier son micro et son téléphone relié à internet, je leur présente donc le blog et ils sont étonnés de ce qu'ils voient, les remerciements continuent, je suis au ange. il me dit même que je peux garder le micro jusqu"à mon départ, c'est sympa, ceci étant, son clavier ne correspond pas aux touches et j ai des pbs avec les accents.

17h00 réunion pour discuter le contrat de construction de l'école de Djantchougou avec l'entrepreneur, la négociation se passe mieux que prévue, on discute depuis 4 mois et rien n'avancait comme nous le voulions, et là autour d'un bière on arrive à s'entendre sur tous les points.
Il y aura donc en juin prochain une école pour 180 éléves, on est heureux et je l'annonce par sms aux pilotes.

Mais notre bonheur ne s'arrete pas là, Anani, le responsable du projet de Nagou, nous annonce que le forage est plus prometteur que prévu, c'est vrai que nous avons été chercher l'eau à 86 mètres de profondeur. L'eau est d'une qualité exceptionnelle, mais surtout d'un débit inattendu. Quatre villages vont donc profiter du forage, soit selon lui 5 000 personnes, sans compte le bétail.  Je n'en crois pas mes oreilles, c'est fabuleux, cela donne encore plus de sens à ce que nous faisons ici.
J'en profite pour vous remercier encore et encore pour votre élan de générosité.

Anani m'annonce que la fête va etre belle, tout le village nous attend. Cela va etre merveilleux, j'essayerai de vous faire vivre cela dans le newsletter.

Mais j'ai une inquiétude, nos amis Pilotes seront-ils arrivés, ils rattrapent le retard, mais ils ne sont qu'au Sahara Occidental, et il leur reste encore la Mauritanie, le Mali, le Burkina et enfin le Togo.
Patrick par sms, me demande de vérifier l'état de la piste, et si elle est comme les routes, il y a de quoi être inquiet, je verrai cela demain, je ne sais pas encore comment, mais je trouverai sans doute une solution, que je ne voit pas ce soir, car je suis trop fatigué.

 

Bon, Sophie vient de m'envoyer son texte, si j'arrive à le récupérer, vous aurez ses impressions de la journée

Quant aux photos, il faudra attendre un peu, il faut que je trouve une solution technique, mais j'ai une petit idée

 

Bonne nuit ou bonne journée selon votre heure de lecture

 

Serge



Partager cet article

Repost 0
Published by villageetavenir - dans eau
commenter cet article

commentaires

Christelle 13/11/2011 12:01


avec ou sans accent (ah, ces claviers !), c'est toujours super de lire l'avancée de votre périple.
uEt de voir surtout que les nouvelles sont bonnes pour tous les projets


Boisset 12/11/2011 10:12


C'est avec beaucoup d'impatience que nous attendons tous les soirs votre résumé de la journée.Nous vivons intensément votre aventure, d'autant plus que ....vous savez quoi. Nous imaginons bien que
vous êtes tous bien fatigués, mais heureux d'être là.Bravo à tous, aux aviateurs, (nous croisons les doigts pour qu'ils arrivent à temps), et à ceux qui sont déjà sur place.Quelle belle histoire
!
Bon courage pour la journée et à ce soir.
Amitiés à tous .
Annick et Bernard


Réza 11/11/2011 17:23


Je voyage avec vous...surtout que ça caille sur Paris! La température a sérieusement baissée depuis votre départ... Je rentre du golf, quelques sceaux, mais je crois bien que c'est fini pour cette
année!
Bonne continuation... Vos photos sont magnifiques!


catherine.L 11/11/2011 12:21


merci à toute l'équipe de nous faire voyager tous les jours grace à cette belle aventure. Les enfants sont très imprétionnés. Nous sommes avec vous. Grosses bises.
Cathy Francis Anthony et Juliette.


Guy Renaud 11/11/2011 09:31


Bonjour Serge et Sophie, Mercis pour vos commentaires que nous lisons chaque jour avec Catherine. Quelle merveilleuse aventure que celle que vous vivez en ce moment, mais sachez, que nous la
vivions également à travers vous. Bons airs et bonne route à tous. Amicales pensées. C+G