Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Village et Avenir
  • Le blog de Village et Avenir
  • : L'aide aux populations des villages reculés de la Région des Savanes au Togo.
  • Contact

Pages

27 novembre 2011 7 27 /11 /novembre /2011 18:25

Les photos sont enfin disponibles ...

Ce fut un grand jour pour nous et pour les habitants de Nagou. En effet, l'eau est désormais disponible dans le village grâce au forage réalisé par Village et Avenir, l'eau a été trouvé à 86 mètres de profondeur, après trois tentatives infructueuses.

Ce forage est dédié à Jean-Claude, un des fondateurs de notre association, les villageois ont décidé de lui donner le nom Moba de "Tien Bala", ce qui signifie persévérance.

Nous avons pu réaliser ce forage grâce à Anani, un enfant du village devenu vétérinaire. Les villageois lui avaient financé ses études en Moldavie, sous l'ère soviétique et aujourd'hui, il s'investit pour les aider en retour. Cela illustre bien un de nos principes : il faut donner pour recevoir.
Mais Anani n'est pas le seul à avoir travaillé sur ce premier projet, tous les membres du Rotary de Dapaong se sont investis pour faire de ce projet une réalité.

Réalité qui dépasse nos espérances, en effet, l'eau est tellement abondante que trois autres villages vont bénéficier du forage de Nagou, soit environ 5 000 personnes.

Mais ce forage n'est qu'une première étape pour nous, les villageois ont exprimé le souhait de disposer d'une USP 1 (en langage administratif), ou case de santé en langage clair. Cette case de santé sera équipée d'une salle de soins pour la médecine générale, d'une petite pharmacie et d'une salle d'accouchement. Nous avons donc demandé aux villageois d'envisager la construction à côté du forage, pour des raisons sanitaires.

Alors, un grand merci à ceux qui nous ont aidé à financer ce projet, ils peuvent être fiers d'avoir contribué à changer le quotidien de tant de femmes et d'enfants. Grâce à eux, les petites filles vont aller à l'école, car enfin libérées des corvées d'eau, si fatiguantes quand il fait 38°.

En février, le village de Tamatougou devrait aussi disposer d'un forage (en cours de réalisation). La société Hydroforage va débuter les travaux début décembre. Les études géologiques ayant déjà été réalisées et approuvées par Village et Avenir.

 

http://www.villageetavenir.org/album-1985495.html

Repost 0
Published by villageetavenir - dans eau
commenter cet article
18 novembre 2011 5 18 /11 /novembre /2011 09:57

Une très belle journée...

Dimanche, la journée tant attendue, celle de l'inauguration du forage.

Anani est partout, il court, il a en permanence deux téléphones portables collés aux oreilles!


Nous savons que le village se prépare depuis plusieurs jours pour une fête immense, l'eau, ce qui était un rêve dans le village de Nagou est devenue réalité!!!


Pour eux c'est presque un miracle. Plusieurs forages ont été tentés par le passé toujours sans succès, car Nagou se situe sur un plateau rocheux et atteindre une nappe n'est pas de toute évidence.

Départ tôt pour un passage obligé par le village du préfet de Tone, qui nous accueille et nous accompagne pour cette journée d'inauguration.

Arrivée vers midi au village de Nagou. Des groupes de femmes et d'hommes sont en costume traditionnels et nous sommes accueillis par des chants et des danses. Tout le monde chante, danse, tape des mains. Les enfants se pressent contre nous.

Les femmes nous sourient et certaines me serrent affectueusement les mains en nous disant merci! merci!

Pour ces femmes, c'est une nouvelle liberté, pour leurs filles c'est la possibilité enfin d'aller à l'école.

Le puits le plus proche de Nagou se trouvait à 2 heures de marche aller et 2 heures retour, bassine sur la tête et bidons à la main.

Pour elles c'est un grand bonheur et leurs yeux qui pétillent, leur sourire c'est pour nous le plus beau des remerciements.

Après les discours de chacun, autorités et représentants des différents groupes, les femmes reviennent danser et nous remercier. Nous partons tous en procession jusqu'au forage.

Nous coupons le ruban et la représentante des femmes du Comité de l'eau appuie sur la pompe et l'eau jaillit.

 

Séance photos avec nous tous de Village et Avenir, nous sommes très fiers de notre premier forage!... et avec nos pilotes extraordinaires, adorables et préférés!!!!!!!

Séquence "émotion" : nous avons décidé de dédier ce forage à Jean-Claude qui nous a fait découvrir le Togo et la Région des Savanes et qui a tant investi d'énergie, de courage et de passion dans cette aventure, comme depuis des années dans cette région.

Nous lui avons attribué un nom Moba-Gourma, "Tien-Bala", ce qui signifie "Le perséverant".
Jean-Claude a les larmes aux yeux.

Notre action dans le village de Nagou ne fait que commencer, nous allons étudier maintenant le projet d'une Unité de Soins, besoin le plus évident à ce stade, afin que les femmes puissent accoucher dans des conditions décentes, et les enfants recevoir les premiers soins d'urgence.

 

A bientôt Nagou! pour le plaisir de voir briller dans tous ces yeux d'enfants la joie et l'espoir!

 

Merci à tous ceux qui nous ont suivi et vécu avec nous cette très riche expérience.

 

Sophie. 

Repost 0
Published by villageetavenir - dans eau
commenter cet article
16 novembre 2011 3 16 /11 /novembre /2011 21:33

Reprenons le fil du récit...

Après un long silence du aux connections très aléatoires à internet, et quand elles existent toujours de courte durée, mais aussi aux coupures fréquentes et impromptues d'électricité à Dapaong, nous revoici.

L'arrivée sur la piste de Dapaong s'est très bien déroulée.
Serge, Anani, et de nombreux amis du R.C Dapaong ainsi que les autorités compétentes nous ont facilité la tâche. La piste était...parfaite!

Sophie 0328 - Copie
Un grand nombre de personnes nous attendait et l'accueil a été  très chaleureux.
Ce sont les gendarmes qui nous ont d'abord accueilli avec beaucoup de gentillesse et tandis qu'ils faisaient leur travail (papiers, sécurité, etc...), nous avons pu retrouver avec bonheur nos amis et prendre quelques photos tous ensemble.

Sophie 0405

Puis nos amis nous ont emmenés à l'hôtel afin de prendre le pot de l'amitié avant la soirée du Coin du Feu organisée par l'ami Toussaint.

Le plaisir de partager un repas tous ensemble et de faire la fête pour nos retrouvailles a eu raison de notre fatigue.
Après quelques discours de bienvenue, d'explications sur l'évolution de notre association, la fête a commencé.


Sophie 0433Sophie 0439

Les pilotes exténués à leur arrivée ont retrouvé une seconde jeunesse et se sont déhanchés sur des musiques rythmées africaines jusque tard dans la nuit.

Sophie 0453Sophie 0512

Puis nous sommes allés nous coucher et nous avons dormi du sommeil du juste.

Sophie.

Repost 0
Published by villageetavenir - dans eau
commenter cet article
10 novembre 2011 4 10 /11 /novembre /2011 22:19

Dapaong le 10 novembre.

Nous sommes enfin à Dapaong, Il est 21h30 et il fait tres chaud. Nous avons diner au Campement, juste à coté de notre hotel, un restaurant ou - accent - l'on mange correctement et qui a la particularité d'avoir de bons vins Francais.


Comme prévu la route a été épprouvante, cinq heures de voiture et 37 degré dehors. Jusqu à la frontière la route est bonne, mais après c'est une catastrophe, toutefois, bonne nouvelle pour nos prochains voyages, l"état Togolais va refaire la route. Il était temps car parfois, la nationale n'est plus qu'un chemin de terre.

Pour une fois, nous avons passé la frontière sans pb, mais après 7 controles, et oui, vous ne revez pas : controles de police et d'immigration pour chaque Etat : Burkina et Togo, plus les controles le laisser passer, et le controle du controle. Auparavant, il y avait autant de lieu, que de controle, depuis quelques mois UEMAO union économique et monétaire d'afrique de l'ouest a construit un batiment, gigantesque, pour simplifier le passage de la frontière, on a gagné quelques centaines de mètres, mais on n'a pas gagné sur les formalités.

Une fois arrivée, nos interlocuteurs nous accueillent chaleureusement au bord de la route et nous allons tous déjeuner avant de découvrir notre nouvel hotel, et là, déception, un batiment moderne, sans le charme africain que nous aimons tant, nous sommes les seuls clients de cet hotel dit 4 étoiles, les chambres sont petites et l'on se sent perdu. C'est vrai que nous avions pris nos habitudes à l'Auberge Idris, une pension africaine, sommaire, mais très agréable et surtout très propre. Nous étions chez nous. Je pense que nos amis ont voulu nous faire plaisir, c'est gentil de leur part, mais ...

Ma chambre est vite devenu le lieu de retrouvaille avec nos amis Togolais, moi qui avait prévu de me doucher et me reposer avant notre réunion ,,, J'ouvre les valises et là, c'est noel avant l'heure, je presente tout ce que nous avons apporté pour les villages et j'ai le droit à un flot de remerciements qui m'ont été droit au coeur.

Jonas m a confier son micro et son téléphone relié à internet, je leur présente donc le blog et ils sont étonnés de ce qu'ils voient, les remerciements continuent, je suis au ange. il me dit même que je peux garder le micro jusqu"à mon départ, c'est sympa, ceci étant, son clavier ne correspond pas aux touches et j ai des pbs avec les accents.

17h00 réunion pour discuter le contrat de construction de l'école de Djantchougou avec l'entrepreneur, la négociation se passe mieux que prévue, on discute depuis 4 mois et rien n'avancait comme nous le voulions, et là autour d'un bière on arrive à s'entendre sur tous les points.
Il y aura donc en juin prochain une école pour 180 éléves, on est heureux et je l'annonce par sms aux pilotes.

Mais notre bonheur ne s'arrete pas là, Anani, le responsable du projet de Nagou, nous annonce que le forage est plus prometteur que prévu, c'est vrai que nous avons été chercher l'eau à 86 mètres de profondeur. L'eau est d'une qualité exceptionnelle, mais surtout d'un débit inattendu. Quatre villages vont donc profiter du forage, soit selon lui 5 000 personnes, sans compte le bétail.  Je n'en crois pas mes oreilles, c'est fabuleux, cela donne encore plus de sens à ce que nous faisons ici.
J'en profite pour vous remercier encore et encore pour votre élan de générosité.

Anani m'annonce que la fête va etre belle, tout le village nous attend. Cela va etre merveilleux, j'essayerai de vous faire vivre cela dans le newsletter.

Mais j'ai une inquiétude, nos amis Pilotes seront-ils arrivés, ils rattrapent le retard, mais ils ne sont qu'au Sahara Occidental, et il leur reste encore la Mauritanie, le Mali, le Burkina et enfin le Togo.
Patrick par sms, me demande de vérifier l'état de la piste, et si elle est comme les routes, il y a de quoi être inquiet, je verrai cela demain, je ne sais pas encore comment, mais je trouverai sans doute une solution, que je ne voit pas ce soir, car je suis trop fatigué.

 

Bon, Sophie vient de m'envoyer son texte, si j'arrive à le récupérer, vous aurez ses impressions de la journée

Quant aux photos, il faudra attendre un peu, il faut que je trouve une solution technique, mais j'ai une petit idée

 

Bonne nuit ou bonne journée selon votre heure de lecture

 

Serge



Repost 0
Published by villageetavenir - dans eau
commenter cet article
12 octobre 2011 3 12 /10 /octobre /2011 15:14

L'accès à l'eau : une quête permanente

L'accès à l'eau potable, si évidente pour nous Européens est souvent un problème dans les villages reculés de l'Afrique Sub-Saharienne. La Région des Savanes ne déroge pas à cette règle. Des trois villages où nous intervenons, deux n'ont pas accès à l'eau.
Comme toujours en Afrique, ce sont les femmes qui ont la charge d'alimenter en eau leur foyer et pour cela, elles sont contraintes à d'incessants allers-retours entre les points d'eau, souvent très éloignés, et leur village.
Afin de répondre aux besoins de leur famille, les mères se font aider par leur filles, souvent très jeunes, accentuant ainsi la dé-scolarisation des ces dernières.
On puise l'eau là où on la trouve, au mieux dans le puits traditionnel d'un village voisin
Puits traditionnel
et souvent, on  puise l'eau dans un marigot, car il n'y a rien d'autre.

Un marigot
Cette eau saumâtre doit ensuite être filtrée plusieurs fois afin de pouvoir être consommée, et malgré cela, cette eau est très loin de nos standards de qualité,. C'est une des principales causes de mortalité infantile due essentiellement aux diarrhées chez les jeunes enfants (rappelons qu'au Togo la mortalité infantile est 24 fois plus importante qu'en France).

L'accès permanent à une eau potable est de 9 € par personne.

qualité de l'eau d'un forage

Début novembre, nous allons inaugurer le forage du village de Nagou, l'eau a été trouvée à 86 mètres de profondeur et le débit est de 9 à 10 m3, près d'un milliers de personnes vont enfin pourvoir consommer de l'eau potable.

 Pompe à bras


Le second projet est en cours dans le village de Tamatougou. Ce forage a pris du retard car les conditions géologiques sont plus contraignantes et pourtant nous étions plus confiants car ce village est dans la plaine, alors que celui de Nagou est sur un plateau rocailleux. Ceci étant les travaux reprennent en novembre.

Repost 0
Published by villageetavenir - dans eau
commenter cet article